E3 2017 : Preview Express – Vampyr

E3 2017 : Preview Express – Vampyr

22 juin 2017 0 Par Nicolas Balaguer

Le jeu de DONTNOD Entertainment fut le dernier que nous ayons vu sur le salon. Cette présentation s’est concentrée sur le premier acte de l’aventure et nous a montré de nombreuses possibilités. Toujours au stade alpha, il ne faut pas a’attendre à un jeu qui impressionnera par ces performances graphiques. Le moteur de Life is Strange expose rapidement ses faiblesses et les joueurs qui en veulent plein le rétine peuvent d’ores et déjà passer leur tour.

Toute la subtilité du titre réside dans le système de choix et les variations qui s’opèrent selon les décisions. On nous promet des changements en profondeur, qui peuvent même modifier le level design, en fermant certains quartiers de la ville. Si certains personnages clés viennent à disparaître, l’économie peut être affectée et les prix des marchandises augmentent ou baissent. Les récompenses d’XP sont aussi concernées par ces fluctuations, sachant que les gens octroient des bonus d’expériences une fois tués. À vous de choisir qui vit et qui meurt, mais vos actions impactent la santé des personnes proches de la cible (entourage ou voisinage). Cela se traduit par une baisse des points octroyés si vous attaquez l’un des personnages touché moralement par certains événements. Un menu spécifique permet de réunir des informations sur les habitants de la ville, et ainsi mieux déterminer qui vous allez épargner ou dévorer.

Comme tout Action-RPG qui se respecte, de nombreuses quêtes secondaires sont disséminées partout dans la ville. Là encore, le joueur choisit de quelle façon réaliser ses objectifs. Il faut parfois bien questionner certains individus pour débloquer des choix de dialogues qui permettent de découvrir des secrets. L’exemple donné dans la présentation montre un cheminement où le joueur retrouve un objet planqué quelque part dans le niveau, ce qui oblige un PNJ à avouer la vérité une fois qu’on lui montre l’item en question. Le jeu ne propose pas un univers open world, mais plus en mode zone ouverte en explorant quartier par quartier.

L’exploration nécessite au joueur de parfois faire machine arrière, du fait d’un niveau trop faible face aux ennemis. Il est obligatoire d’obtenir l’expérience adéquate avant d’aller se frotter à certains adversaires. L’arbre de competences propose une multitude d’habilités, tel que l’invisibilité, la téléportation ou des déplacements super rapides. Le système de combat semble bien fonctionner, avec des effets visuels de certains pouvoirs plutôt sympa. Attaquer un ennemi furtivement permet de le saigner instantanément et ainsi recouvrer une partie de sa santé. Similaire a un Dishonored, on pourra se téléporter vers certains endroits, inaccessible sans ce pouvoir. D’autres capacités permettent de voir à travers les murs ou entendre des conversations à de grandes distances.

Ce qui nous a été présenté est tellement ambitieux, que nous avons peine à croire que le jeu pourra tenir toutes ces promesses. Un système de choix complexe qui peut affecter tous les éléments de la partie. Un arbre de compétence qui donne accès a de multiples pouvoirs divers et variés. La possibilité de tuer à peu prés tous les humains de la ville. Quand on sait que le jeu est toujours en phase alpha, qu’il est censé sortir à la fin de l’année et que l’on constate que l’interface n’est toujours pas finalisée, on est en droit de douter du résultat définitif. À l’arrivée, soit le jeu sera particulièrement court a terminer, soit il sera bancal de partout. En tout cas, s’ils parviennent à réaliser tout ce que nous avons vu avec un gameplay bien ficelé, Vampyr deviendra le prochain jeu à succès du studio DONTNOD.

Voici une vidéo qui montre une partie de la présentation que nous avons vu :