Avis – Spider-Man : Homecoming

7 juillet 2017 0 Par Nicolas Balaguer

Chose promise, chose due, voici nos impressions à chaud sur le film. On ressort tout juste de la séance et on ne pouvait pas attendre plus longtemps pour vous partager notre avis.

Il faut bien l’avouer, on ne s’attendait pas à un film aussi intéressant. Reboot oblige, il est très important de faire abstraction de tout ce qui concerne le Spider-Man des Comics et des films de Sam Raimi. Si vous êtes à jour avec le précédent long métrage sur le sujet, aucun problème pour apprécier ce nouvel opus. En revanche, si vous êtes un puriste qui s’accroche à l’histoire originelle de l’homme araignée, vous risquez bien de pester tout le long de la projection (une tante May jeune et sexy, des gadgets dans tous les sens, un parker jeunot).

Les premières minutes nous font un bref résumé des événements du précédent volet (Captain America : Civil War), d’une façon très amusante. L’extrait diffusé sur le PS store correspond à cette séquence. L’humour est une des pièces maîtresses du film et on rit très facilement tout du long (même si certaines blagues ne passent pas forcément pour tout le monde).

Le deuxième point important à mentionner est l’aspect teenage movie (film pour ado). Même si on ne tombe pas non plus dans la ringardise du genre, il faut garder à l’esprit que ce Peter Parker est un gamin de 15 ans, avec tout ce que cela comporte. Il est donc en plein apprentissage sur sa propre vie, avec en plus son rôle de super héros. Sans compter qu’il maîtrise encore très mal ces gadgets, ce qui laisse place à de nombreuses situations cocasses et franchement marrantes. Du coup il ne faut pas s’attendre à un héros badass qui en met plein les yeux, ce pendant une grande partie du film.

Finalement cette nouvelle vision de Spider-Man est vraiment plaisante, tant qu’on accepte son costume en mode Iron Man et ses nombreuses autres incohérences (en comparaison du vrai Spider-Man…). Les maladresses de Parker le rendent attachant, tout comme le côté figure paternelle de Tony Stark. À souligner également, le superbe jeu d’acteur de Michael Keaton dans le rôle du Vautour (pour le coup vraiment badass). À l’arrivée on reste accroché du début à la fin, en se demandant si Spider-Man va trouver sa place dans la team des Avengers. Réponse à partir du 12 juillet. Oh et comme toujours à la fin d’un Marvel, restez bien jusqu’au bout des crédits, pour une crise de rire garantie !!

Auteur : Nicolas Balaguer