Testing Lab – Tacoma (PC)

9 août 2017 0 Par Nicolas Balaguer

Nous sommes en 2088, cette fameuse mission de février m’a conduite à révéler les événements que le monde connaît aujourd’hui. Je m’appelle Amy Ferrier et je suis spécialiste en data system et intelligence artificielle. L’hyper Corporation Venturis m’a mandaté pour récupérer les données et le noyau matériel de l’I.A de la station transit lunaire, Tacoma. Suite à un accident spatial, l’équipe de prestation sur place a dû quitter les lieux en urgence. Comme vous le savez, la vérité sur cette affaire est bien plus conséquente qu’il n’y paraît, mais je me limiterais ici à l’essentiel des événements.

En arrivant sur la station, je m’équipe du système de réalité augmentée utilisé par tout le personnel accrédité. Cet équipement permet normalement d’interagir avec l’environnement et ses outils, mais mon objectif ici nécessite de détourner ses fonctions de base… La plateforme centrale permet d’accéder aux différents modules de la station. Cette partie est en apesanteur et sert un peu de cour de récrée. On peut jouer au basket et admirer le panorama vers la terre. Cependant, je ne suis pas ici pour faire du tourisme. Il me faut suivre un cheminement précis pour stocker les informations que je suis venue chercher.

Les quartiers du personnel sont les seuls accessibles pour le moment. Pour les rejoindre je dois utiliser un module de transport vertical, permettant d’arriver dans le bloc en rotation constante. Ceci permet de créer une gravité artificielle pour se déplacer normalement. Comme précisé plus haut, mon outillage R.A a une utilisation secrète. Je peux visionner les mouvements et conversations de l’équipage, à des moments précis des événements. Chaque membre d’équipage est schématisé par une couleur et un logo. Au fil de mon investigation j’apprends à connaître les six personnes qui ont vécu cette épreuve. Les séquences que je visionne me permettent de progressivement recomposer le puzzle. Rien ne peut m’échapper, les fonctions magnétoscopes sont là pour ne rater aucun détail.

VERDICT : BON

Le studio Fullbright signe à nouveau un titre particulièrement réussi. Il ne faut cependant pas avoir peur d’un gameplay narratif, ou l’action est totalement absente. L’histoire est très bien écrite et les thèmes abordés plus contemporain que l’on ne pourrait le penser. L’utilisation des fonctions R.A sont funs et structurent correctement l’interaction entre le joueur et l’environnement. Truffé d’objets inutiles et de bugs visuels volontaires (interface R.A), le jeu crée un bel univers dans lequel on s’immerge totalement. Seul gros bémol, la durée de vie qui n’excède pas quatre heure (pour un prix de 20€)…

Auteur : Nicolas Balaguer