La Critique : Destiny 2 (PS4 / Xbox One)

Destiny 2, c’est le nouveau mastodonte triple A de ce mois de septembre 2017, seule grosse sortie majeure de cette rentrée, qui occupe toute l’attention des joueurs et des médias depuis quelques semaines. La pression était à son comble et les attentes vis à vis de Bungie énormes. Alors, a t’on droit à un « Destiny 1.5 » comme certains médias ou influenceurs l’ont affirmé, ou bien le studio à l’origine de la saga Halo a t’il été capable de sublimer l’expérience des trois premières années de jeu ? C’est ce qu’on va découvrir dans ce Testing Labs !

Tout d’abord, il faut préciser 2-3 choses au sujet de cette licence. Activision a décidé de financer le studio Bungie sur 10 ans, à hauteur d’environ 500 millions de dollars pour produire un « MMO FPS hybride » utilisant les services en ligne des constructeurs, afin de proposer une expérience évolutive sur une décennie ! Et le planning que semble suivre le studio est de sortir un jeu « boite » tous les 3 ans, accompagné de deux extensions (comprises dans le passe saisonnier) et deux autres hors passe pour les deux années suivantes. C’était le cas pour Destiny 1, ce sera le cas pour le deux. Et c’est probablement le seul point noir au tableau : le tarif pour y jouer de manière optimale (autant crever l’abcès immédiatement). Il faut compter environ 160€ pour 3 ans de jeux, avec le passe saisonnier et 10€ de plus sans. Il n’y a pas d’abonnement mensuel, contrairement à certains MMO mais faites le calcul c’est comme si vous deviez débourser environ 4-5€ d’abonnement par mois. De plus, dans ce Destiny 2 on retrouve des micro-transactions qui se limitent à des revêtements d’armures, mais avec de l’aléatoire dans les tirages. Un système qu’on retrouve un peu partout en ce moment, mais qui nous énerve toujours… nous « vieux joueurs ».

Ensuite, venons en au jeu en lui même ! Au sujet des craintes de voir un Destiny 1.5, je vous rassure tout de suite, ce n’est pas le cas. Le « core-gameplay » (système de jeu et mécaniques) reste le même, le « gameplay loop » (enchaînement des séquences/activités) aussi et les grands systèmes qui régissent la progression sont conservés. Par contre, tout ce qu’on pouvait reprocher au premier jeu a été corrigé, amélioré, voir sublimé ! Commençons par les graphismes : c’est un sans faute. J’ai passé probablement plus de temps à prendre des captures de décors ou d’environnements sublimes, qu’à réellement jouer lors de mes premières heures ! Bungie a sorti le grand jeu, j’ai rarement vu une telle fidélité graphique au niveau des textures, de l’éclairage, des skyboxes et de la maîtrise cinématographique générale. Les couchés de soleil et le cycle jour/nuit sont à tomber par terre, les effets de brume, brouillard, « god ray » (lumière volumétrique)… les nuages et les sources de lumières font constamment varier la luminosité des scènes, exactement comme dans la nature ! On vous laisse juger sur pièce avec la galerie plus bas et la vidéo de DigitalFoundry. C’est tellement bien fait, qu’on a beau repasser parfois par les mêmes zones pour différentes missions, à chaque fois le rendu est différent avec une atmosphère et un éclairage variable. Les animations sont toujours aussi détaillées, les armes et équipement bien plus nombreux que dans le premier titre, on regrettera juste le manque de variété des ennemis (je ne vous spoil rien, mais on retrouve les mêmes races ennemies que dans le premier volet). On saluera par contre l’ajout de la faune sauvage dans différentes zones, ainsi que le level-design général qui est tellement plus organique et vertical que son ainé !

Le gameplay et le feeling gamepad en main est effectivement le même que sur Destiny 1, tant mieux ! Les vétérans ne seront pas du tout désorientés, ils pourront immédiatement se jeter dans le PvP ou le PvE avec les mêmes réflexes que sur le premier opus. Le choix des trois classes de Gardiens est le même : Titan, Chasseur ou Arcaniste (c’est leurs compétences qui changent). Au niveau du contenu, il y a clairement de quoi faire… Les activités ont été multipliées par 2 voir 3 et l’alternance des missions scénarisées de la campagne principale avec les strikes-raids et autres évènements locaux dynamiques, font qu’on ne s’ennuie jamais et qu’il y a toujours de quoi faire. Le PvP ressemble beaucoup au 1 avec le même principe de l’Épreuve et des playlists amateurs ou compétitives. Il faudra juste patienter une semaine pour avoir accès aux premiers Raids, le contenu « must play » de haut niveau du jeu ! Attendu de pieds ferme par tous les « niveaux max » !

Vient ensuite la direction artistique générale qui est vraiment TRIPLE A TOTALE, que ce soit le doublage (et ce dans toutes les langues majeures) la bande son (orchestrale et magistrale), les effets spéciaux (dignes d’un Star Wars / blockbuster ciné) et surtout le scénario de la campagne principale (qui vous porte du niveau 1 au niveau 20) très impactant, immersif, avec un antagoniste bien défini. On se souvient ENFIN du nom des NPC et des personnages principaux et on se fait même du mouron pour eux ! (quand on sait à quel point le scénario du 1 était décousu et inintéressant… suite à sa réécriture forcée à mi-parcours. C’est un sacré changement !). Une fois cette campagne terminée, il vous reste les niveaux de lumière à grimper et c’est la que le « end game » et le « grind » commencent ! Vous terminerez avec environ 200 de lumière (sur un max de 350, et pas 300 comme on a pu le lire un peu partout le jour de la sortie.) et à partir de 260 tout le système de progression change, c’est uniquement l’équipement exotique qui vous permettra de passer les derniers rangs ! Il faudra patienter jusqu’à décembre pour voir ce niveau débloqué et augmenté (avec la première extension).


VERDICT
: TRÈS BON (pour ceux qui n’ont pas joué au 1 et découvrent la franchise)
et EXCELLENT (pour les fans du 1 qui attendaient leur dose !)

Pour conclure, c’est une excellente sortie pour la rentrée ! Bungie nous prouve qu’ils sont capable de faire table rase du passé, d’enfin répondre aux attentes des joueurs en étant ouvert sur le développement, le tout en communiquant avec la communauté. Bien entendu… on pourra dire que ce Destiny 2 représente ce que le 1 aurait du être dés le départ, mais ce n’est pas le premier jeu (surtout dans un nouveau genre « FPS / MMO / Online ») qui a besoin d’un ou deux épisodes pour affiner son expérience. Toujours est-t-il que cette formule V2 est addictive, variée, immersive et le contenu propose largement de quoi faire jusqu’à la sortie de la première extension ! On précise aussi que le jeu sera disponible sur PC le 24 octobre et toute la partie serveurs sera gérée par Blizzard, le tout à 60 fps ou plus (la version console est limitée à 30fps) et ce jusqu’en 4K ! (la version PS4 Pro propose de la 4K mais « checkerboard » (non native) et crash fréquemment actuellement… Bungie est sur le coup pour patcher le problème et on modifiera ce paragraphe dés le déploiement du correctif). Autre précision, le mode HDR sur PS4 Pro n’est pas encore disponible et arrivera avec un patch prochainement. De plus la Xbox One X aura aussi droit à sa version qui devrait se rapprocher de la version PC en terme d’affichage (4K native) et de la version console en terme de framerate (30fps), 2 semaines après la sortie PC, le 7 novembre.

Testeur : JoPe (sur une version PS4 standard)

Bande-annonce officielle « Qu’est-ce que Destiny 2 ? »

 

 

 

 

L’introduction et la première mission de la Campagne (qui était jouable en Bêta)

 

 

 

 

L’analyse technique complète par DigitalFoundry (PS4 / PS4 Pro / Xbox One) (vo)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :