Testing Lab – InnerSpace

Testing Lab – InnerSpace

29 janvier 2018 0 Par Nicolas Balaguer

inner-space-listingthumb-01-ps4-us-12dec17-1280x640

PC / PS4 / Xbox One / Switch (testé sur PC) – Éditeur : Aspyr / Développeur : PolyKnight Games – Genre: Aventure – Sortie : 16/01/18 – 1 joueur – Prix : 20€ – PEGI 3+

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai toujours eu un faible pour les gameplays où l’on peut voler. Quand InnerSpace est passé sous nos écrans radars, j’ai tout de suite signé pour me plonger dedans. Ça tombe bien, au-delà des balades aériennes, on peut aussi explorer des environnements aquatiques en sous-marin. Ce jeu d’exploration original nous emmène dans un monde atypique, que l’on pourrait comparer au Voyage au centre de la terre de Jules Vernes. Une aventure sympathique, mais réservée aux amateurs de tranquillité. Trêve de bavardages, lançons-nous dans un périple narratif, afin de vous immerger un peu mieux dans cet univers onirique.

Ma mémoire antérieure a complètement disparu, je n’ai plus la moindre idée de ma fonction principale et mon utilité auprès des anciens. Tout ce dont je me souviens est limité au moment de ma réactivation par l’archéologue… C’est lui qui est au centre de toutes les aventures que nous avons récemment vécues, qui nous ont conduit à la plus grande découverte de notre histoire… Mais commençons par le début, l’archéologue étudie les mondes de l’inverse depuis de nombreuses années. Il a décidé de partir en expédition pour en apprendre plus sur la civilisation qui occupait ces lieux il y a bien longtemps. À bord de son véhicule aquatique, il est parvenu à m’intégrer dans un drone appartenant aux anciens. Je suis une IA en mesure de piloter ce véhicule, l’archéologue a besoin de moi pour explorer les contrées de l’inverse (inaccessible avec son sous-marin). Il m’a appelé Cartographe (Carto pour les intimes), du fait de mon rôle dans ce projet.

InnerSpace-Screen-9

L’inverse est un univers très déstabilisant et désorientant, même pour les spécialistes de l’exploration. Imaginez une planète sous forme de coquille vide, dans laquelle un biotope s’est formé de façon inexpliquée (comparable à Halo 4 ou Halo Wars). Le tout dans un espace très restreint, permettant d’en faire le tour en quelques minutes à peine. Dès lors, les notions de points cardinaux disparaissent et il devient très difficile de se repérer dans l’environnement. D’autant qu’aucune interface ne me permette de faciliter la navigation, tout doit être analysé par l’observation uniquement.

Afin de voyager à travers les 5 mondes de l’inverse, il me faut découvrir des moyens pour activer des portails de téléportation. Pour ce faire, différentes mécaniques sont possibles, tels que l’activation d’interrupteur ou la destruction de certains éléments du décor. Très peu d’informations me permettent de savoir concrètement où aller et quoi faire, tout se découvre par l’expérimentation (tel un jeu ThatGameCompany). Après m’être baladé quelques heures ici et là, je découvre des reliques des anciens (par l’intermédiaire d’un modèle 3D manipulable). Certaines permettent d’en apprendre plus sur leur histoire, d’autres sont utiles pour améliorer ma carlingue de drone. Afin de profiter de leurs fonctions, il me faut cumuler une énergie spéciale, appelée le vent. Rien à voir avec ce que vous autres humains connaissez, ici il s’agit d’une sorte d’unité électrique. Si j’en amasse suffisamment, je peux déverrouiller la capacité d’un artefact. Ceci me permet parfois de complètement changer d’apparence et de maniabilité. La plupart des modèles sont amphibie, je peux ainsi plonger dans l’eau et explorer les fonds marins de l’inverse.

_screenshot128

Note : 7/10 BON

InnerSpace nous propose un voyage onirique dans un monde original et assez bien scénarisé. Tous les dialogues sont sous forme de texte, mais permettent de créer un univers intéressant. On prend plaisir à découvrir les nombreux secrets disséminés dans les 5 mondes proposés par le jeu. La maniabilité est facile d’accès, mais votre sens de l’orientation va en prendre un sérieux coup. Difficile de se repérer dans un environnement pareil, ce qui en fait un point positif mais aussi négatif. Afin de ne pas se lasser, il est important d’appliquer quelques méthodes pour ne pas trop se perdre. Au-delà de l’exploration, les mécaniques sont assez pauvres et on en fait rapidement le tour. D’autant que l’ambiance sonore est également limitée. La durée de vie peut osciller entre 6 et 8h, avec une fin ouverte à l’interprétation (qui peut donc décevoir).

Points positifs :
– Monde original à explorer
– Maniabilité agréable
– Histoire intrigante

Points négatifs :
– Orientation compliquée
– Ambiance sonore
– Mécaniques de gameplay limitées

Page Steam : https://goo.gl/55ShW4

Page Playstation : https://goo.gl/1h1gP9

Page Microsoft : https://goo.gl/zm9QJg

Page Nintendo : https://goo.gl/sJeDD7