La Critique : Iconoclasts

Toute la rédaction est conquise par ce jeu de plateforme, surtout en sachant qu’il a été réalisé par un seul homme, Joakim Sandberg. Ce metroidvania reprend parfaitement les codes de ce sous-genre, en y ajoutant un scénario et des mécaniques de jeu passionnantes. Le titre puise son essence dans la grande époque des années 90’s, en mode 32bits. Le gameplay a de quoi nous tenir collé à la manette de nombreuses heures, nous allons vous expliquer brièvement pourquoi.


PC / PS4 / PS Vita / (testé sur PC) – Éditeur : Bifrost Entertainment / Développeur : Joakim Sandberg (Konjak) – Genre: Plateforme-Metroidvania – Sortie : 23/01/18 – 1 joueur – Prix : 20€ – PEGI 12+


Malgré son aspect rétrogaming, l’intrigue nous confronte à notre propre monde et ses travers. Sur fond d’écologie, deux peuples s’affrontent pour leur idéologie respective. D’un côté les pro technologies puisent les ressources de la planète, sous couvert d’une étrange religion. De l’autre, une société secrète de pirate tente de barrer la route de son adversaire, tout en respectant la nature et la vie en général. Nous incarnons Robin, une ado qui a perdu son père de façon mystérieuse et va progressivement découvrir des vérités assez incroyables. L’histoire est savamment ficelée et pleine de ramifications dans tous les sens. Les dialogues écrits sont au cœur de son développement, aussi ne faut il pas avoir peur de la lecture.

 

 

iconoclasts-shooting-noscale

 

 

L’écologie n’est pas le seul thème abordé dans cette quête, la famille et l’existentiel viennent également mettre leur grain de sel. Certains textes et dialogues de personnages poussent notre réflexion un peu plus loin qu’il n’y paraît. On peut même parfois se mettre de côté une phrase qui nous frappe l’esprit, tant son sens va au-delà du jeu lui-même. L’humour n’est pas en reste, les animations 2D et certaines situations font régulièrement sourires. Esthétiquement le jeu est irréprochable, avec des environnements variés et une multitude de petits détails qui donnent vie à ce bel univers.

 

 

Le gameplay lui-même est un vrai régal, avec un game-design qui frôle la perfection. Aucune lassitude ne vient s’installer, grâce à des phases de jeu toujours variées et assez originales. Des puzzles viennent titiller votre matière grise, sans vous rendre dingue ou vous bloquer trop longtemps. Sans compter de nombreux boss qui eux aussi donneront du fil à retordre, mais sans suer sur votre manette. Certaines séquences vous permettent de changer de personnages, chacun ayant une aptitude spécifique pour aider l’autre. Comme toujours dans ce type de jeu, de nombreux secrets sont disséminés partout dans le monde. À vous de trouver le moyen de les débusquer (à moins que vous n’ayez pas encore débloqué ce qu’il faut pour…). Les contenus des coffres vous permettent de crafter des objets bonus, afin de vous prêter mains fortes. Trois emplacements peuvent être utilisés avec les équipements que vous façonnez au fil de la progression. Certains vous font augmenter votre vitesse de déplacement (pratique quand il faut rusher pour rendre ce test 😉 ), d’autres vous rendent plus forts, plus résistants etc…

 

 

Iconoclasts-11-800x450


Note : 9/10 EXCELLENT

C’est simple, si vous aimez ce type de jeu vous pouvez foncer les yeux fermés ! L’aventure qui vous attend est haute en couleurs et va bien plus loin qu’il n’y paraît. Le metroidvania y est parfaitement respecté, avec en prime beaucoup de variété dans les phases de gameplay. Sans oublier une multitude de boss plus sympa les uns que les autres. Même si le titre n’est pas loin de la perfection, il y a tout de même quelques petites ombres au tableau. La musique est dans son ensemble réussie, mais certains morceaux ont parfois de quoi nous lasser les oreilles. L’autre défaut qui a de quoi faire lever les yeux au ciel, l’arme lance-grenade. Il faut parfois s’armer de patience pour viser et tirer à un endroit bien précis (obligatoire pour progresser), sachant que le projectile peut rouler un peu partout avant d’exploser… Toutefois, ces quelques défauts sont vite ensevelis sous la qualité du jeu et ses 15h de durée de vie (bien plus si vous visez le 100%) !


Points positifs :
– Game Design et mécanique de gameplay irréprochables
– Puzzles nombreux et variés
– Multitude de boss intéressants
– Intrigue passionnante
– Vous attendez quoi pour l’acheter ?


Points négatifs :
– Placer une grenade à un endroit précis donne parfois envie de s’arracher les cheveux
– La musique pas toujours très inspirée


Page GoG : https://goo.gl/CwJFUd

Page Playstation : https://goo.gl/Lz1sHb


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :