Mario Party fait partie des licences phares de Nintendo, cela fait tout juste 20 ans cette année que la série a fait ses débuts sur Nintendo 64, et oui tout cela ne rajeunit pas les grands et pourrait surprendre les plus jeunes.


Support : Nintendo Switch – Développeur : Nintendo / Éditeur : Nintendo – Genre : Party Game – Sortie : 105/10/18 – PEGI 3+


Le principe général est assez simple, 4 joueurs prennent place sur un plateau, lancent un dé les uns après les autres. À l’issue de ces 4 lancés, les personnages s’affrontent dans un mini jeu, que ce soit chacun pour soi, 2 contre 2 ou 1 contre 3. Lorsque le jeu est remporté vous gagnez des pièces qui permettent d’acheter une étoile. Le joueur ayant le plus d’étoiles remporte la partie.

 

43431427_10156127553128369_6719208629280440320_o

 

Cet épisode qui se nomme Super Mario Party et non plus Mario Party, est le 11ème de la série sur console de salon et le 16ème toutes consoles confondues. Il apporte bien évidemment son lot de nouveautés en ne s’éloignant pas trop des sentiers battus comme a pu le faire Mario Party 10 (sorti sur Wii U en mars 2015). En effet dans l’épisode Wii U, tous les participants prenaient place dans un véhicule unique, lançaient un dé chacun leurs tours et le but était de récupérer un maximum de petites étoiles, le gagnant de la partie était celui qui en possédaient le plus.

Devenir la Super Star

Mario et tous ses amis n’arrivent pas à déterminer qui est la super star, Toad et Toadette proposent de les départager, c’est alors que Bowser et une partie de ses sbires décident de se joindre à la fête. L’ennemi juré de Mario demande à ce que Kamek fasse parti des juges. Tout le monde est enfin d’accord, la compétition va enfin pouvoir commencer !

 

44370848_10156155013883369_6835230578007080960_o

 

Mode Mario Party en solo et en duo

Le mode Mario Party classique fait son grand retour (comme précisé dans l’introduction), le mode de Mario Party 10 était un peu différent et ce n’est pas plus mal que le jeu revienne à ses sources.

Avant de vous y lancer, vous allez devoir choisir votre personnage parmi un total de 20 (16 au départ et 4 déblocables), le choix de ce dernier à une grande incidence. En effet, chaque joueur dispose d’un dé spécial à 6 faces qui apporte son lot d’avantage et/ou d’inconvénient. Par exemple celui de Wario possède 4 faces de 6 et 2 faces avec -2 pièces, celui de Donkey kong est un des pires (+5 pièces, 3 faces à 0 et 2 faces à 10) sauf si on est très chanceux comme peut l’être l’IA. Mais un dé classique reste quand même à disposition.

 

43458437_10156130653758369_1287232459166973952_o.jpg

 

Une fois que vous avez choisi votre personnage, direction l’un des 4 plateaux disponible. Oui vous avez bien lu seulement 4 plateaux (Ruines dominos des Whomps, Mine périlleuse du Roi Bob-omb, Atoll fruité de Méga Bloups, Manoir clinquant de Kamek). Ce qui est trop peu par rapport à Mario Party 9 sorti sur Wii en 2012 qui lui disposait de 7 plateaux (6 au départ et un déblocable). Nintendo serait-il en train de céder au côté obscur de la force des DLC payant ? Enfin en vrai ils y ont déjà cédé avec Smash Bros, Mario Kart 8 et Zelda Breath of the Wild.

Par contre chaque plateau est vraiment très différent et disposent de particularités uniques. Lorsque vous avez réussi à vous mettre d’accord avec vos amis, vous choisissez le nombre de tour que vous souhaitez effectuer (10,15 ou 20).

 

44339260_10156155016173369_8725400364481773568_o

 

Vous désignez l’ordre des tours en lançant un dé, attention il est vraiment important car si vous être le premier à lancer un dé et que deux personnages se trouvent à une case de l’étoile, c’est ce dernier qui pourra s’en emparer.

Sur le plateau plusieurs cases seront disponibles :

  • Case bleu qui vous donnera +3 pièces et +6 pièces lors des trois derniers tours.
  • Case rouge qui vous enlèvera 3 pièces et 6 pièces lors des trois derniers tours.
  • Case événement, elle déclenchera un événement spécial selon le plateau choisi.
  • Case chance, qui vous donnera un bonus aléatoire comme des champignons, des pièces, etc…
  • Case Malchance qui vous fera généralement perdre des pièces ou des objets ou case catastrophe lors des 3 derniers tours qui peut vous faire perdre une étoile.
  • Case VS, vous vous affronterez dans un mini jeu, au préalable des pièces seront ponctionnées à chaque joueurs puis redistribuées en fonction du rang obtenu dans le mini jeu.
  • Case objet, vous aurez un objet au hasard comme par exemple un bloc qui vous donnera des pièces 80% du temps et une étoile 20% du temps.
  • Case alliés, lorsque vous vous arrêtez dessus un allié se joint à vous (4 maximum). Cet allié sera choisi parmi les personnages jouables non sélectionnés et vous apportera son dé, mais également à chaque lancé de votre dé il en lancera un aussi avec soit 1 soit 2. Autant vous dire que les alliés ne sont pas à négliger car ils vous apportent un avantage conséquent.

Sur le plateau vous pourrez également trouver un paratroopa qui vous permettra de voler des pièces de manières totalement gratuite, ou voler une étoile moyennant 30 pièces.

Vous pourrez vous affronter dans plus de 80 mini jeux qui vous permettront de remporter des pièces, que ce soit chacun pour soi (8 pièces pour le premier, 4 pièces pour le deuxième, 2 pièces pour le troisième et 0 pièces pour le dernier), deux contre deux (10 pièces pour les deux gagnant) ou un contre trois (10 pièces pour le ou les gagnants).

 

super_mario_party_switch_reveal_screen_7

 

Les mini-jeux sont assez variés, certains feront appelle à votre adresse, d’autres à de la rapidité ou même de la fourberie. Vous avez par exemple un mini jeu où vous êtes sur un tricycle et devez arriver le premier, voir Bowser se démener sur ce minuscule objet est épique. Dans un autre, vous devez cuir les 6 faces d’un bloc de saumon.

D’ailleurs dans ce Super Mario Party tout se joue avec un seul joy-con, et la reconnaissance de mouvement est assez bien exploité (notamment dans les mini-jeux de rythme que nous verrons tout à l’heure).

Lorsque tous les tours ont été joués, le gagnant est prêt à être désigné mais avant cela deux étoiles bonus seront attribuées en fonction de certains critères. En voici une liste non exhaustive :

  • Celui qui a gagné le plus de pièces dans les mini-jeux.
  • Celui qui a gagné le plus de pièces au total.
  • Celui qui a utilisé le plus d’objets.
  • Celui qui a marché sur le plus de cases.
  • Celui qui a marché sur le moins de cases.
  • Celui qui a eu le plus d’alliés.
  • Celui qui s’est fait écraser le plus de fois (réservé au mode Mario Party en duo).
  • Celui qui s’est arrêté le plus souvent sur une case événement.
  • Celui qui s’est arrêté le plus souvent sur une case rouge.

Lorsque vous aurez terminé les 4 plateaux, un joyau vous sera alors attribué. Au total vous aurez 5 joyaux à collectionner dans les différents modes de jeux. Que se passe-t-il quand vous les avez tous réunis ? À vous de venir à bout de tous les modes de jeux pour le savoir.

Dans ce mode, tout comme dans le mode Mario Party en duo, l’aléatoire prend une grande place, vous pouvez très bien gagner tous les mini-jeux, faire énormément de pas et perdre au final. D’ailleurs le mode Mario Party en duo est un autre mode de jeu où vous pourrez obtenir un joyau.

Ce mode est une variante du mode principal, en effet vous devez jouer avec un coéquipier. Lorsque vous lancerez vos dés, les scores seront additionnés et vous pourrez choisir librement où vous déplacer mais séparément. Un joueur pourra ainsi se concentrer pour aller chercher l’étoile et l’autre pourra aller ramasser des pièces, écraser ses adversaires ou encore acheter des objets.

 

super-mario-party-nintendo-switch

 

La grande différence ici réside dans la manière d’acquérir l’étoile. En effet il ne vous suffit pas de passer devant Toadette, il faudra s’arrêter pile sur la case de son étoile. Cela peut parfois être rageant car d’après vos calculs, il vous faut un chiffre pair pour s’arrêter dessus. Or le total de vos dés est impair, il faudra dans ce cas retenter votre chance (sans que votre adversaire ne puisse s’en emparer).

Le reste est vraiment identique au mode classique, hormis que le plateau est un peu remanié. Un objet spécial est disponible sur le plateau, vous permettant d’obtenir une étoile si vous le ramenez à bon port. Par exemple dans Atoll fruité de Méga Bloups, vous devez récupérer une clé sur une île et l’amener sur une autre île qui est à l’opposé.

Donc l’équipe gagnante est celle qui possède le plus d’étoiles, en cas d’égalité ce sont les pièces en possession qui vous départageront. S’il s’avérait que le nombre de pièces étaient identiques, ce sont les pièces gagnées dans les mini-jeux qui vous départageront.

 

Super-Mario-Party-Hindernislauf

 

Tous dans la même galère !

Un nouveau mode fait son apparition : l’excursion en rafting !

Prenez place à bord d’un bateau pneumatique et descendez les rapides le plus vite possible avec 3 autres de vos amis.

À l’aide de votre pagaie en bois, vous ne devez pas traîner et économiser votre temps. Vous ne disposez que de 60 secondes au départ pour arriver au bout d’une des 5 arrivées possibles.

Sur votre chemin vous trouverez des ballons rose qui seront plus ou moins difficiles à attraper et qui vous permettrons de gagner de précieuses secondes grâce à des jeux coopératifs. Plus votre score est élevé et plus vous gagnerez de secondes. Vous pourrez allumer le plus rapidement possible des bougies dans une pièce ou encore transporter des diamants tout en évitant des plantes piranhas.

Chaque chemin est vraiment différent et disposent de ses propres particularités, à savoir qu’à chaque extrémité un paratroopa vous prendra en photo.

Une fois tous les chemins débloqués, vous obtiendrez un joyau et aurez accès au mode difficile. Si vous avez trouvé le mode normal facile, il faudra bien s’accrocher dans le mode difficile. D’ailleurs si vous allez voir Birdo, elle vous donnera la pagaie d’or, ce qui permettra de rendre vos excursions plus faciles.

 

1537109885_692986_1537110579_sumario_normal

 

À vos rythmes, prêt, partez

Comme évoqué un peu plus haut, un mode jeu de rythme est apparu. C’est clairement celui qui exploite le mieux la précision des joy-con.

Vous allez devoir prendre part à un spectacle, il y a 3 modes qui seront disponibles, le mode normal où vous enchaînerez 3 jeux différents à la suite. Le mode remix où vous enchaînerez 3 jeux différents, puis les 3 mêmes jeux encore mais en plus rapide. Le dernier est le mode difficile, avec 3 jeux d’affilé avec une difficulté accrue.

En tout 10 jeux de rythme sont disponibles, comme « saut en cadence » où le but sera de frapper des blocs de pièce au bon moment. Ou encore « Majorette en mesure » où vous devrez suivre Toadette et le rythme de son bâton.

L’arrivée de ce mode dans Super Mario Party est vraiment une vraie fraîcheur et permet de s’amuser sans commune mesure.

Le gagnant est bien évidement celui qui a marqué le plus de point lors des mini-jeux joués. Pour remporter la victoire il faudra vraiment être le meilleur dans tous les jeux, mais attention certains rapportent beaucoup plus de points que d’autres.

Une fois venu à bout des 3 modes de difficultés vous remporterez un 4ème joyau.

 

Screenshot Super Mario Party/ Riesenobst-Paradies

 

En route vers le dernier joyau

Une fois tous les mini-jeux débloqués le mode « route des défis » apparaît. Ce mode sera accessible et le principe est vraiment simple, vous devez terminer tous les mini-jeux avec des objectifs précis. Comme par exemple, marqué 12 points dans le mini-jeu « au premier plan » ou gagner au moins 30 pièces dans « parcours trébuchant ».

Une fois arrivé au bout du chemin, vous devrez affronter votre rival (ce dernier change en fonction du personnage choisi) dans « trains à poings ».

En soit cette route des défis est plus longue que difficile, mais si vous voulez vraiment de la difficulté je vous invite à essayer « le défi des maîtres ». C’est exactement la même route mais avec une difficulté vraiment accrue.

 

44416426_10156155011938369_8333376481510031360_o

 

Même Toad a sa tablette

Un outil indispensable est mis à votre disposition : la tablette Toad ! Cette dernière vous permettra de vous déplacer rapidement dans les différents menus du jeu et d’accéder rapidement aux jeux de votre choix.

Mais elle ne sert pas qu’à cela. En effet à chaque fois que vous terminez un mode de jeu vous gagnez des points MP. Ces derniers vous permettront d’acheter des conseils, des musiques ou encore des autocollants.

Les autocollants vous permettront de réaliser des tableaux uniques dans une salle dédiée.

Cette tablette vous permettra également d’accéder à des mini-jeux un peu spéciaux, qui peuvent nécessiter par exemple deux switchs.

Les deux derniers modes disponibles sont le mode des mini-jeux où vous pourrez vous exercer librement à vos jeux favoris. Le dernier, le mode Mariothon en ligne, vous permettra de vous mesurer aux meilleurs joueurs du monde.

 

45997331_10156204173888369_53237708771819520_o

 


CONCLUSION : 8/10 TRÈS BON

Super Mario Party fait une entrée fracassante en étant l’un des meilleurs jamais sortis ! Une grande diversité de mini-jeux est disponible, de nouveaux modes sont apparus et permettent de prolonger l’expérience. Du fun, du fun et encore du fun ! On déplore par contre seulement 4 plateaux de disponible, c’est surement dû au fait qu’ils ont développé d’autres modes de jeux à coté (donc des DLC gratuit ou payant ne sont pas à exclure).

Avec ce jeu, le succès de votre soirée ne peut qu’être assuré, en espérant qu’il n’y ait pas de mauvais joueurs aux alentours. Il est vrai qu’il est plutôt destiné à être joué à plusieurs, mais vous verrez que vous pourrez passer des heures à y jouer seul afin de vous perfectionner ou même vous amuser.


Points positifs :
– Titre accessible
– Une bonne dose de fun
– Une durée de vie quasi illimitée
– Graphiquement réussi
– 20 personnages jouables
– Le mode jeu de rythme

Points négatifs :
– Seulement 4 plateaux disponibles
– L’IA est vraiment trop chanceuse dans le lancer des dés
– Atoll fruité de Méga Bloups est un des pire plateau jamais créé
– Pas de mode online sur les plateaux


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :