La Critique : Life is Strange 2

Après le spin-off Before the Storm en demi-teinte (produit par le studio Deck Nine), DontNod est de retour aux commandes avec une deuxième saison. Terminé les aventures de Max et Chloé (du moins en apparence…), on découvre une nouvelle famille. Cette fois-ci les thèmes vont aborder des sujets qui touchent notre actualité, tels que l’immigration et les bavures policières aux U.S. C’est également le retour de l’aspect paranormal dans la série, qui démontre que Max n’est pas la seule à posséder des pouvoirs…


Support : PC / PS4 / Xbox One (testé sur PS4) – Développeur : DONTNOD / Éditeur : Square Enix – Genre : Narratif – Sortie : 27/09/18 – PEGI 18+


Épisode 1 : Roads

L’intro du jeu plante tout de suite le décor, à l’aide d’une cinématique très réaliste qui montre la caméra embarquée d’une voiture de police. Cette cutscene se termine avec un effet spectaculaire, autant dire que ça commence sur les chapeaux de roues (au sens propre…) ! Nous incarnons Sean Diaz, un immigré mexicain qui vit paisiblement avec famille et amis dans la banlieue de Seattle. Comme tout adolescent de son âge, il se prépare à faire la fête un vendredi soir. L’occasion pour le joueur de découvrir le cadre de vie de la famille Diaz (son frère Daniel et son père Esteban). Toutefois, un événement anodin va bouleverser la vie de Sean et son frère Daniel.

 

Comme toujours dans Life is Strange, les plus curieux peuvent creuser pour en savoir un maximum sur les protagonistes. Fouiller le moindre recoin de la maison permet d’en connaître plus sur l’histoire de Sean et sa famille. Petit point noir, il faudra s’armer de patience si vous souhaitez consulter les SMS de son téléphone. En effet, le défilement des messages est aussi rapide qu’une vache sous xanax… pas gênant quand il y en a quelques-uns. En revanche quand il s’agit de le correspondance avec sa meilleure amie Lyla, il faut compter plus d’une minute pour remonter le flux. À croire que les développeurs ont estimé que personnes ne s’intéressent au contenu du mobile…

 

ss_d9faa4ff05e114260286be1216a7dfe82d9ebd14.1920x1080

 

Ce côté actualité n’est pas s’en rappeler un autre jeu bien moins populaire, la série indé de Normal Lost Phone. Notre petit doigt nous dit que le taf d’Accidental Queens fait partie des sources d’inspirations du jeu. En témoigne la direction artistique dans l’interface du smartphone, avec ses dessins très simplistes. La simplicité se retrouve également dans le moteur graphique, qui n’a pas évolué d’un iota. Les textures sont toujours aussi moches et l’affichage souffrent des mêmes défauts que les précédents volets. Même si nous sommes désormais habitués à cet aspect peu flatteur, un effort aurait permis une meilleure immersion.


CONCLUSION : 7/10 BON

Life is Strange reste fidèle à lui-même, le gameplay conserve son style immuable. Le level design et les graphismes n’ont pas évolué, le système de choix non plus. Comme toujours, la force du titre réside dans son ambiance, sa narration et surtout son histoire. Ce premier épisode plante le décor, mais promet une chouette aventure et porte bien son nom. Les frangins sont contraints de fuir et perdent tout ce qu’ils possédaient. Un road trip à travers la côte ouest américaine qui s’annonce passionnant. La relation entre Sean et son frère sont le moteur de cette saison. Pour le moment le joueur peut simplement échanger quelques dialogues et actions contextuels avec Daniel, mais nuls doutes que ces interactions vont s’enrichir dans les prochains épisodes. À l’arrivée ils nous tardent de découvrir les 4 épisodes restant de ce Life is Strange 2 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :