L’eSport arrive en tant que discipline Olympique

Ces dernières années l’eSport ne cesse de grandir, et ce surtout en Asie avec des compétitions pouvant remplir des stades entier. La discipline prend de l’ampleur avec son arrivée de manière officielle comme épreuve Olympique.


Le monde de l’eSport ne cesse de grandir, les compétitions prennent de l’envergure, que ce soit en France, en Europe, aux États-Unis et bien sur en Asie, où la discipline est reine. C’est donc dans cette logique que le Comité International Olympique s’est réuni aux Philippines pour officialiser l’arrivée de cette catégorie dans les épreuves Olympiques.

 

La Commission Internationale Olympique s’est associée à Razer, pour organiser une conférence de presse et annoncer que l’eSport sera représenté lors de la prochaine édition  des Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA). Il s’agit d’une compétition régionale en Asie, équivalente aux Jeux Olympiques et organisée par le Comité International Olympique.

 

w_lesport-un-secteur-en-plein-developpement-en-france

 

Lors de la prochaine édition des SEA, l’eSport sera ainsi représenté au travers de six épreuves. Deux sur consoles, deux sur PC et deux sur mobiles. Pour l’instant un seul jeu a été annoncé, il s’agit de Mobile Legends : Bang Bang. Les autres jeux seront annoncés le 15 décembre prochain. Le Comité International Olympique aura un droit de regard sur la sélection des titres, ils ne devront pas faire la promotion de la violence ou des jeux d’argents. Les pressenties pour rejoindre ce line up pourraient être Dota 2 ou League of Legends. Les athlètes devront passer par un tournoi de qualification, seront retenus les meilleurs joueurs des 11 pays participants.

 

Ceci est un premier pas vers l’arrivée de la discipline dans les Jeux Olympiques traditionnels. Le Japon, pour les JO de 2020 pourrait déjà inclure l’eSport, tandis que la réflexion est encore en cours à propos des Jeux Olympiques de Paris en 2024.


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :