Atteins la lune, c’est écrit dans les étoiles

Scroll down to content

Nous avons le plaisir de vous partager l’arrivée d’un nouveau studio de jeu vidéo indépendant. Ohiro Games Inc n’a pas encore de projet à présenter, mais l’équipe est composée de vétéran de l’industrie. À commencer par sa fondatrice, Marla Saavedra, qui a grandi dans le milieu en tant que game designer. Après ses postes chez Ubisoft, Neko ou encore Spellbound, elle décide d’être maîtresse de ses créations. En attendant d’en savoir plus sur le premier jeu de la boîte, Marla nous explique son parcours et sa vision :

Comme bon nombre de personnes dans cette industrie, j’ai beaucoup joué aux jeux vidéo durant mon enfance. Le jeu vidéo s’inscrit dans la continuité de ce que je voulais faire initialement. Au départ, je voulais être réalisatrice numérique, en plus d’être astronaute ou archéologue. Mais ayant eu la chance de grandir dans le monde des nouvelles technologies, je me suis vite tournée vers le jeu, qui est pour moi plus immersif, car le joueur est acteur de l’aventure et non spectateur. Armée de ma licence « Médiation culturelle et communication » obtenue à la Sorbonne où j’ai étudié les sciences cognitives et après une quinzaine d’années dans l’industrie du jeu, j’ai décidé de créer ma propre compagnie de jeu, avec l’objectif de faire des jeux originaux et de créer une politique d’entreprise plus humaine, plus juste. En tant que fondatrice principale, j’ai toujours eu cette envie de faire quelque chose de mon propre chef.

 

Mon père était le chef de la sécurité du Président chilien Allende, avant sa présidence, en 1964. En raison de notre situation de réfugiés politiques, j’ai eu la chance de grandir dans un environnement d’une grande richesse culturelle et intellectuelle. C’est ainsi que, lors de mon enfance, j’ai pu rencontrer des gens formidables en dehors de ma famille, qui m’ont beaucoup influencé via l’expression de leur art et leur manière différente de voir le monde : Angel Parra, Sergio Ortega, Quilapayun, Paco Rabanne, Alejandro Jodorowsky, certaines personnes de Fluide Glacial, Hugo Pratt, etc., des gens toujours très engagés en tant que citoyens. Ainsi, dans l’objectif de création d’entreprise, j’ai voulu en premier lieu faire mon expérience dans le milieu, construire mon réseau professionnel et observer les erreurs des autres pour les éviter, notamment dans la gestion d’entreprise. C’est pourquoi j’ai toujours cherché la diversité, que ce soit dans les genres de jeux (du jeu éducatif au jeu de survie) ou dans les tâches (du game design au level design, de la création d’un pitch à l’élaboration d’une ligne éditoriale). Durant mon parcours, j’ai toujours gardé contact avec des gens de confiance, intègres, avec qui je pouvais travailler. C’est important lorsque l’on doit gérer une équipe pour développer un jeu, et cela fait gagner du temps, car quand la confiance est là, il est plus facile de faire suivre les décisions.

Crédit photo : Ian Woo

 

La compagnie porte le nom de « Ohiro », qui provient du langage Rapa Nui et signifie « nouvelle Lune ». J’ai choisi ce nom en hommage à ma grand-mère qui est originaire de l’Ile de Pâques, pour qu’elle soit partout avec moi, en quelque sorte. Le logo en forme de Lune a pour objectif d’être épuré, simple, percutant, tel un blason, pour que l’équipe travaillant avec nous soit fière de ce qu’il représente. C’est pourquoi le mantra de la compagnie « atteins la lune, c’est écrit dans les étoiles » va aussi dans le sens de cette unicité, de cette écoute, car nous sommes tous les clefs du succès, où rien n’est impossible.

 

En tant que développeuse de jeux indépendants, il m’importe que la philosophie de l’entreprise soit humaine, autonome, avec un esprit d’équipe bien présent. Nous voulons fonctionner de manière polyvalente jusqu’à un certain point, dans chacun de nos corps de métier. De même, nous voulons éviter d’entrer dans la culture des heures supplémentaires, car si nous voulons avoir du recul dans ce que nous faisons, il est essentiel d’avoir du temps pour soi, pour la vie privée de chacun. Faire des courses contre la montre avec des deadlines irréalistes dès le départ ne fait pas partie de notre philosophie. Nous préférons placer le challenge de la performance dans la qualité du jeu, une organisation réaliste et l’utilisation de notre propre technologie. Nous sommes « Ohiro Games Inc. ».

Si vous souhaitez ne rien rater de l’évolution du studio, voici le Twitter et Facebook de l’équipe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :