Virtual Revolution 2046 – L’étape manquante

Le cyberpunk fait grand bruit dans le jeu vidéo ces derniers temps, entre GhostrunnerCloudpunk et bien sûr Cyberpunk 2077, on a de quoi s’éclater. Ici on va plutôt parler d’un livre, qui respecte parfaitement les codes du genre. Il nous parle d’autant plus à nous autres gamers, car il traite directement de notre loisir préféré. Après un long métrage, une bande dessinée et un jeu de société, nous voici à nouveau plongé dans l’esprit torturé de Nash Trenton.

JAUGE DE HYPE DU RÉDACTEUR 95%


Virtual Revolution nous amène dans un monde où le jeu vidéo gouverne la civilisation. L’humanité a en grande partie quitté la réalité, pour vivre quasi continuellement dans des univers virtuels. Totalement déconnecté du réel, les gens deviennent totalement addicts à cette technologie. Les entreprises qui distribuent ces jeux profitent du pouvoir que cela leur confère et deviennent surpuissantes.

La société se divise progressivement en trois groupes, qui s’opposent en grande partie. D’un côté les connectés plongés dans les jeux, de l’autre les hybrides qui gardent encore un pied dans le réel, puis les autres qui refusent le virtuel sous toutes ses formes. Nous suivons les aventures de trois protagonistes. Une connectée qui se retrouve malgré elle dans la réalité, une agent d’Interpol qui enquête sur d’étranges meurtres, ainsi que notre cher Nash Trenton lui-même.


Nous passons d’un personnage à l’autre, sans savoir si un lien de connexion va s’établir entre eux. C’est évidemment à la fin de la lecture qu’on trouve réponse à cette question, mais avec encore certaines zones d’ombres. L’auteur va continuer d’écrire autour de ces nouveaux personnages dans ces prochains ouvrages. On aura donc d’autres éléments sur l‘intrigue qui viendront au compte goutte.

Comme expliqué ci-dessus, le jeu vidéo tient une place centrale dans cet univers. On y retrouve donc tout le lexique propre à ce divertissement. Nous autres gamers comprenons légèrement plus facilement bon nombre de termes utilisés, sans avoir à se rapporter à l’index lexical. L’auteur étant lui-même un gamer dans l’âme, il maîtrise parfaitement le sujet et propose une histoire aussi riche que cohérente.

AVIS :

Ce nouvel opus littéraire nous régale à nouveau, avec le plaisir de retrouver un monde que nous avons déjà croisé. Si comme moi vous connaissez le film, les lieux qu’on retrouve à nouveau dans le livre s’imaginent beaucoup plus facilement. C’est même très appréciable de connaître à l’avance ces endroits, un peu comme-ci nous connaissions personnellement l’appart de Nash ou le bureau de Dina. Toutefois il faudra s’abstenir de voir le long métrage, si vous souhaitez découvrir chronologiquement l’intrigue totale. Dans ce cas, il faut commencer par la B.D, puis continuer avec le livre et finir en apothéose avec le film !

JAUGE DE HYPE DU RÉDACTEUR 95%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :