Eschaton – Une fin possible

Comme toujours dans les livres de Guy-Roger Duvert, on part dans un futur d’anticipation qui s’inspire de faits réels et scientifiques. De la fiction à la prédiction d’événements à venir, il n’y a qu’un pas… Après la colonisation d’une nouvelle planète dans Outsphere, L’immortalité dans Backup et la réalité virtuelle dans Virtual Revolution, on passe à un sujet qui nous traverse tous l’esprit ces derniers temps…

JAUGE DE HYPE DU RÉDACTEUR 99%

Eschaton s’oriente ici vers l’eschatologie, non ce n’est pas un mot sale. Ce terme englobe la thématique de la fin du monde. Rien de spirituel ou religieux ici, nous restons ancrés dans la réalité. Cette destruction de la civilisation est prédite par un moyen technologique qui rappelle la série Fringe. L’humanité n’a plus que quelques mois à vivre et développe un projet ultra secret pour sa sauvegarde.

Exactement comme on le ferait avec un programme informatique, une société privée digitalise tout le savoir, la culture et surtout l’humain lui-même. En somme, un monde virtuel permettant de reproduire à l’identique des êtres de chair et de sang. Comme toujours avec cet écrivain, on arrive à des questions existentielles fascinantes ! L’éthique et la spiritualité ne sont d’ailleurs jamais bien loin, si un homme est recréé (quelle que soit la façon) qu’advient-il de son âme ?

C’est une des nombreuses interrogations qui peut nous submerger dans ces lectures, cet ouvrage ne déroge pas à la règle. Contrairement à Matrix, seuls les sélectionnés au programme ont le droit d’y être intégré. C’est là que le roman prend place, en suivant l’histoire de Casey. Ce célèbre compositeur est contacté par l’organisation afin d’y avoir sa place. Il n’a visiblement rien à y perdre, son enveloppe charnelle est condamnée à mourir. Alors pourquoi ne pas laisser une trace de son passage dans le monde suivant…

C’était sans compter un autre événement qui va bouleverser son existence, Casey va profondément tomber amoureux. Il sait que le monde va se terminer d’ici peu et qu’il existe une échappatoire, mais il n’a pas le droit de le révéler. Si le projet veut aboutir, il doit être gardé secret. Par conséquent, tout a été conçu de façon à ce qu’on ne puisse pas retrouver la trace de son existence. Dès lors, nos deux tourtereaux vont entamer leur première et dernière aventure. Objectif : sauvegarder sa dulcinée Eve dans le Framework.

AVIS :

Une fois n’est pas coutume, cette histoire met une belle romance sur le devant de la scène. Là où nous avions l’habitude d’avoir plusieurs protagonistes à suivre, ici il s’agit essentiellement de Casey et Eve. Le couple affronte terre et mer pour arriver à ses fins. Malgré le fatalisme pesant de la tragédie à venir, on est touché par l’énergie déployée par les amoureux pour subsister. Deux âmes torturées par le passé, qui vont se révéler et se trouver au jugement dernier. Malgré l’amertume qui peut se dégager de cette histoire, on parvient à sourire et apprécier tout le bouquin.

JAUGE DE HYPE DU RÉDACTEUR 99%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :