Nintendo Switch Pro, le grand n’importe quoi des médias de jeux vidéo !

Les rumeurs vont bon train depuis quelques jours, à propos de l’annonce immédiate de la Nintendo Switch Pro. Tout le monde y va de sa petite certitude et les sites dit ‘pro’ de jeu vidéo s’engouffrent dans ce ridicule qui flirte avec le malaise. Le grand n’importe quoi des médias de jeux vidéo, on vous explique pourquoi !

C’est il y a une semaine, selon plusieurs sources dites « insiders », que la Nintendo Switch Pro aurait dû être annoncée. Cette fois c’était sûr de sûr, dans la nuit du 27 au 28 mai, Nintendo allait lâcher l’info. La source, Bloomberg qui aurait fait un tweet aussitôt effacé. La toile s’embrase, les fans le savent, cette-fois c’est la bonne. À tel point que les sites de jeux vidéo professionnels, comme Gamekult (entre autres), s’embourbent dans la rumeur en faisant un sondage sur Facebook, et tous les autres font de même en espérant faire du clique en masse… La nuit passe et la gueule de bois au réveil est inévitable. Pas un mot, personne n’en parle, comme si rien n’avait été dit.

Le média Gamekult appelle ses lecteurs à prendre part au fantasme.

Pourtant le sketch va continuer toute la semaine, « oui c’est pour bientôt, c’est imminent, c’est dans l’heure, demain, hier, ça arrivera cette année… » . Bref tout le monde y va de sa source du pote de la sœur qui connait un gars qui lui bossait avec un prestataire d’un prestataire de Nintendo… Pas plus tard qu’hier, un « journaliste » de jeuxvideo.com propose un tweet avec l’horloge de Super Mario 64 réglée sur 15h. Il n’en fallait pas plus, pour que les 3 heures séparant la publication de l’image et l’heure en question soient au centre de toutes les attentes. Les médias, les influenceurs, les fans sur les forums, déclenchent le plan « priorité au direct » ! Chacun allant de son information, « consoles en 4K, écrans OLED, prix… » Des articles pour séduire le SEO de Google, nommé « Tout ce que l’on sait sur la Switch » ont fleuri de partout… Sauf que personne ne sait rien sur cette prochaine Nintendo Switch Pro, si bien que quand l’heure est arrivée, rien ne s’est encore produit… Le nombre 15, n’était pas une heure, mais une journée, celle du 15 juin, date de la conférence E3 de Nintendo. Mais malgré cette annonce officielle de Nintendo concernant ce nouveau Nintendo Direct, la folie d’Internet ne va pas s’arrêter là. Le site SpiritGamer.fr remet de l’huile sur le feu, annonçant que la console de Nintendo sera listée chez le revendeur le 4 juin, avec des précommandes dans la foulée…

SpiritGamer.fr en remet une couche avec l'idée d'une mise en vente imminente.

Le grand n’importe quoi est total, ça part dans tous les sens et ça montre une chose, l’immaturité d’un média qui se nourrit de rumeur, de spéculation, de fantasme, pour essayer de crier plus fort que les autres… Ce qui rend le tout plus triste, c’est que de nombreux médias dits professionnels, jouent ce même jeu, sans essayer de tempérer les propos, de les comprendre. Non, ils préfèrent donner du grain à moudre et se dissimuler dans l’ombre une fois la fête terminée.

Tout cela est d’un ridicule qui dessert notre culture et notre média, la rend immature, crée de l’attente et de la frustration. Tout le monde s’enjaille de rumeurs sorties de la tête du soi-disant Insider s’ennuyant un après-midi. Puis quand le jour-j de l’annonce est venue, les idées extrapolées des uns, laissent place aux véritables plans des constructeurs où la désillusion devient l’allié de la déception. C’est un cercle vicieux, que nous observons depuis des années, aux balbutiements des réseaux sociaux et de l’information ultra connectée, qui s’ancre dans notre société où personne ne semble vouloir être le garde fou, d’une information en totale roue libre…

Quand un utilisateur de Amazon essaie de faire dire ce qu'il veut au bot.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :